Chers lecteurs,

dans cette nouvelle chronique j'ai décidé de revenir vers un contenu plus échiquiéen. Aujourd'hui, je vais vous présenter une ressource très importante pour défendre de mauvaises finales: la forteresse. Une forteresse représente une position inexpugnable malgré un déficit matériel.

En voici quelques-unes unes de très connus:

 

Malgré l'avantage écrasant des blancs, un fou et un pion, il est impossible d'expulser le roi noir du coin. Par exemple: 1.Rb4 Rb7 2.Rb5 Ra8 et Rb6 serait pat! La position est donc nulle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La malheureuse position du fou en a7 permet aux noirs de s'échapper avec le demi-point. Par exemple: 1.Rb4 Ra8 2.Rc5 Rb7 3.Rb5 Ra8 nulle car encore une fois le roi blanc ne peut avancer plus loin sans créer le pat ni le fou se recycler vers une meilleure diagonale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatre points d'avance pour les blancs et toujours aucun moyen de percer les lignes défensives noires. Si le cavalier bouge le pion tombe et si le roi avance, le pat sauve une fois de plus les noirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dame contre 2 pièces mineures devrait habituellement l'emporter ce qui n'est pas le cas ici. L'harmonie du fou et du cavalier bloque toutes les cases d'accès du roi blanc. Le roi noir défend le fou b7 qui supporte le Cd5. Une jolie forteresse!

 

 

 

 

 

 

 

 

1.Txg6+ ! la façon la plus simple d'annuler. Lautier veut obtenir la forteresse no 1. 1...Txg6 2. Fxg6 Rxg6 et les 2 joueurs conclurent la nulle car Lautier amènerait simplement son roi en h1 et g2. La perte du pion h3 est d'aucune importante.

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré une dame contre une tour les noirs sont incapables de forcer une brèche dans le camps noir. Les blancs déplacent simplement leur tour de g3 a e3. Le roi noir ne peut jamais franchir la 3eme rangée. Sacrifier la dame sur la tour ne mène à rien: par exemple: 1.Te3 Dxe3 2.fxe3 Rxe3 3.Rg3 et c'est toujours nulle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux pions de plus des blancs sont insuffisant pour gagner car le Fh8 est enfermer. Une forteresse similaire à l'exemple no 2. 1.Re4 Fg5 2.Rd5 Fd2 3.Rc6 Fe3=

 

En conclusion, Dans des positions qui semblent désespérées regarder toujours pour voir s'il n'y a pas un moyen de construire une forteresse.

 

Alexandre Le Siège, GMI 01/12/2001