Par Nikola Karaklajic
Maître International

(Extrait d'un article de Échec+ # 169 septembre octobre 2006)


Quand on vous offre (après un bon repas) un café au lait ou un expresso, c'est à vous de choisir selon votre goût ! La même chose se passe aux échecs. Alors que préférez-vous : un fou ou un cavalier ?


D'après les statistiques, chaque pièce vaut trois pions (du moins en théorie), mais l'évaluation dépend de certains autres éléments aussi. Si la position est bloquée, le cavalier a l'avantage; si dans une finale, il y a des pions sur les deux ailes, le fou est à préférer puisqu'il peut garder un oeil sur ses deux ailes facilement.


 

 

 

Voici un exemple de I. Schulz

Étude de Schultz 1941



1.f4 Rd3
1…Rd1 2.Fd6! Re2 3.f4 (ce coup est possible maintenant puisque sur c2 il y a Fa3) 3…Re3 4.f5 Re4 5.f6 Rd5 6.f7 et gagne.

2.Fc1 Rc2 3.Fh6 Rd3 4.f3 c2 5.Fc1
Et gagne.



D'autres parts, le fou pourrait être impuissant si les pions sont avancés des deux côtés. C'est dans une étude de M. Levitt (Schweizerishe Schachzeitung, 1933) que cela est manifeste.



1.Re4 Fd8 2.b6!! Ra6
Évidemment 2…Rxb6 perd à cause de Rf5.

3.Re5 Fg5! 4.h7 Fc1 5.Rd6 Fxb2 6.Rc7! Fe5+ 7.Rc6
Zugzwang.

7…Fc3 8.b7 Ra7 9.Rc7
Et gagne



Et quelle est la position du cavalier dans les finales de pions? Il y a de " bons " et de " mauvais " cavaliers, comme les fous. On vous donne deux exemples.


Le premier a reçu du journal " Soir de Moscou " le premier prix de 1933. Il s'agit d'une étude de Mark Liburkin qui a réussi à organiser un feu d'artifice sur l'échiquier. Il a confié le rôle principal au cavalier!



Le problème des Blancs est bien grave. Non seulement les Noirs menacent-il mat par c2-c1-Dame, mais aussi fou e5, ce qui placerait un assassin sur la diagonale mortelle. Le seul sauveteur est ce brave cavalier en f6!


1.Ce4+
1.Cd5+ ?? Rd2

1…Rd3 2.Cc5+ Rc3 3.Cb3 Fe5! 4.f4!!
Il reste très peu de cases sur la diagonale a1-h8.

4…Fg7 5.e8(C)!! Fh8 6.f5 Fe5 Fh2 Fxh2 8.b7 Fe5 9b8(F)!!
Et non b8(D) à cause de 9...Rc4+ 10.Dxe5 c1(D) 11.Cxc1 pat.

9…Fxb8 10.Cc7! Fxc7 11.e7 Fe5 12.e8(T)!!
Et gagne.



Un bon cavalier est celui qui peut voltiger autour de tout l'échiquier: un vrai pégase de la mythologie grecque! Lui serait-il possible de neutraliser les trois pions parsemés sur une même aile?



Nulle? Pourquoi pas? Le vol commence par :

1.Cd5!
Les Blancs gagnent un pion mais lequel?

1…f4
L'autre variante : 1…e2 2.Cc3+ Rb3 3.Cxe2 Rc4 4.Cf4 g5 5.Ce6 g4 6.Cg7 f4 7.Ch5 f3 8.Cf6 g3 (8…f2 ne va pas à cause de 9.Cxg4 f1(D) 10.Ce3+) 9.Ce4! g2 10.Cd2+ Rd3 11.Cxf3, et nulle! Quelle course d'obstacle!

2.Cxf4 g5 3.Cg2 e2 4.Rb7

Et le roi blanc arrive juste à temps pour contrôler le pion noir g5. par exemple :

4…Rb3 5.Rc6 Rc4 6.Rd6 Rd4 7.Re6 Re4 8.Rf6 g4
8…Rf3 9.Ce1+ Rf2 10.Cd3+ Re3 11.Ce1 g4 12.Rg5 g3 13.Rg4 Rf2 14.Cd3+ Re3 15.Ce1 Rf2 16.Cd3+ Rg2 17.Cf4+ et 18.Cxe2.

9.Rg5 Rf3 10.Ce1+ Rg3 11.Cd3