Chers membres, 

Par la présente, je désire vous faire part de ma décision de quitter la présidence de la Fédération québécoise des échecs après l’assemblée annuelle de juillet 2012. L’évolution de mes responsabilités professionnelles m’incite à quitter ainsi, à mi-mandat de mon deuxième mandat.

Bien qu’il reste encore beaucoup à faire, je quitte en ayant l’impression d’avoir fait avancer plusieurs dossiers au cours de ces 3 ans.

Tout d’abord, mon successeur trouvera une Fédération aux finances saines. Grâce aux nombreuses commandites recueillies au cours des dernières années (plus de 150 000$), la FQE a dégagé des surplus qui permettent d’envisager son avenir financier avec optimisme.  Le nouveau président appréciera sûrement le fait que la plupart des commanditaires ont déjà confirmé leur présence pour l’année 2012-2013.

Sur le plan de l’organisation de la Fédération, il y a eu la refonte des règlements généraux qui a grandement facilité son fonctionnement. Le calendrier s’est enrichi de nombreux tournois dont, en particulier, d’un championnat Élite de 7 rondes. Nous avons pu maintenir un Championnat Invitation qui offre l’opportunité aux joueurs québécois d’affronter de forts Grands Maîtres internationaux chez eux et, également d’envisager atteindre des normes internationales.

Cependant, ce dont je suis le plus fier, c’est les progrès que nous avons accomplis dans le développement de nos programmes jeunesse. Les Championnats Junior et Jeunesse ont été revigorés. Le Camp du COQ permet depuis 3 ans à des jeunes de bénéficier de l’expérience de GM étrangers, tout en participant à notre grand rendez-vous annuel. De plus, Équipe Québec, qui a été créée cette année, va permettre à notre élite jeunesse de se développer dans des conditions avantageuses.

Ces progrès ont été réalisés grâce au climat de coopération qui règne maintenant avec l’Association Échecs et Math (qui a même contribué financièrement au programme Équipe Québec). Je tiens à remercier ici M. Larry Bevand pour son support.

Évidemment, tout cela n’aurait pu se réaliser sans l’apport des membres du C.E. qui se sont succédés au cours des trois dernières années.  Je tiens donc à remercier Mme Line Lamontagne, M. Richard Cloutier, M. Claude Lalumière, M. Raymond Desjardins, M. Thierry LeDuin, M. Daniel Rousseau et M.  Vital Roy.

Une mention spéciale se doit cependant d’être attribuée à M. Richard Bérubé qui se dévoue corps et âme au fonctionnement de votre Fédération et sans qui, rien n’aurait pu être réalisé. Merci Richard.

Comme je l’ai dit plutôt, il reste beaucoup à faire. Sans douter de l’énergie et de la compétence de mon successeur, il faut cependant constater que l’avancement des échecs au Québec passe par plus que la volonté du président de la FQE. Espérons que celui-ci saura mobiliser les membres à participer davantage à la vie échiquière car, l’attitude présente, où les membres semblent se considérer davantage comme des consommateurs de produits plutôt que comme des membres d’une communauté, impose un lourd fardeau aux quelques bénévoles qui s’impliquent. Si on ajoute à cet état de fait que certains membres, qui s’attendent à tout recevoir sans jamais s’impliquer, ont aussi la critique acerbe; on comprend mieux la difficulté de stimuler le bénévolat nécessaire à nos progrès et projets futurs.

Je ne peux m’empêcher de paraphraser ainsi : Ne vous demandez pas ce que votre fédération peut faire pour vous, mais demandez-vous plutôt ce que vous pouvez faire pour votre fédération.

Notre communauté est petite et son futur repose sur la volonté de ses membres de s’impliquer.

Cordiales salutations.

Marc Poulin

note: Lettre déposée au Conseil d'administration de la FQE le Dimanche 18 mars 2012, à Trois-Rivières